[ retour accueil ]

ENTRE NOUS,... 

 

 

 

n° 7 du 14 septembre 2017 : traité libre-échange CETA                                                                         

 

le traité de libre-échange ( de merdes ) Canada/Europe - ou CETA - rentre en vigueur le 21 septembre 2017 !

 

rappel par une vidéo de la fondation Hulot !

 

 

la destruction de la société française, et la casse systématique de ses valeurs citoyennes de liberté, égalité, fraternité, se poursuit sans état d'âme de la part de nos chères "élites" vendues aux banques et multinationales mondialisées : cette Europe de merde - dirigée par l'escroc financier en chef Junker - a vendu la France et les pays européens aux multinationales américaines,...

Ce "traité" de merde, contraire aux volontés du peuple français, sera effectif le 21 septembre 2017, date à marquer d'une pierre très noire !

 

devinette : à quoi reconnait-on qu'un traité, loi ou ordonnance, va précariser et paupériser encore plus 99% des français ? Facile, les détails "gênants" de ses principales dispositions, toujours défavorables au citoyen lamda et trés favorables aux banques et multinationales, sont cachés le plus longtemps possible. C'est une pratique courante développée depuis des années avec pragmatisme par les banques et multinationales,...

 

 


 

n° 6 du 11 août 2017 : radars pour passage piétons                                                                         

 

et ça continue ! Ils ont trouvé un nouveau truc trés très rentable pour encore taper dans le porte-monnaie des automobilistes et faire perdre les permis de conduire : les passages piétons !!!

 

( click dans image pour l'article complet )

 

Grâce à des détecteurs de mouvement, l’appareil, fabriqué par la société Agence Française de sécurisation des réseaux routiers (AFS2R) est en mesure de voir si un piéton va traverser la route. En parallèle, il vérifie que les véhicules approchant s’arrêtent bien. Les caméras s’activent automatiquement. Cette infraction est sanctionnée par 4 points en moins sur le permis, et 135 € d’amende.

C'est-à-dire, trois infractions là-dessus et fini le permis de conduire ! Vraiment du n'importe quoi avec cette future machine à faire perdre le permis de conduire.

Je pense que les gamins, de toutes les villes où sera installé un tel système, s'amuseront bien à traverser et retraverser et encore traverser le passage piéton sous vidéo, en rigolant et se fichant bien de la tête des automobilistes enregistrés,...

un petit conseil d'ami : soyez très bien avec la mairie et la police municipale car c'est cette dernière qui,  après visualisation des vidéos, validera ou non ces infractions,...

 

 

 

 

n° 5 du 29 juillet 2017 : contrôles techniques automobiles                                                                           

 

> dans la rubrique Europe de merde :
 
Pour augmenter les gargantuesques profits de l'industrie automobile et gaver leurs actionnaires : les contrôles techniques vont passer, en mai 2018, à 400 points de contrôles !!!
 
 Plus de 400 points de contrôle : aujourd'hui au nombre de 124, il y en aura plus de 400 en mai 2018. Appuie-têtes, accoudoirs, rétroviseurs... Rien (ou presque) ne sera laissé au hasard. Dans le même temps, les sanctions seront renforcées avec l'apparition de 126 défauts critiques. Ceux-ci pourront entraîner l'interdiction immédiate de circuler avec son véhicule. Une directive européenne, imposant l'accentuation des vérifications, est derrière ces modifications.

Des amendes qui peuvent être salées pour les contrevenants : en cas de gros défaut sur un véhicule, le conducteur se verra attribuer une vignette à coller sur le pare-brise et valable une journée, le temps de se rendre au garage. Une fois cette journée dépassée, l'automobiliste - s'il utilise à nouveau sa voiture - encourra une amende de 135 euros.

Plus de temps, plus d'argent... : puisque le nombre de points de contrôle augmentent, les prix devraient, eux aussi, grimper à la hausse. Il faut compter de 50 à 120 euros selon les modèles actuellement. Mais certains garagistes ont déjà fait savoir que cela serait le cas en raison de délais plus longs pour réaliser les contrôles. Ces nouvelles directives risquent bien de faire causer, et pas qu'en bien...
 
en conclusion : ceux qui survivent avec leurs salaires, leurs retraites ou leurs indemnités, ne pourront y faire face et iront à pieds,...
et un petit conseil : évitez surtout d'acheter un véhicule d'occasion âgé,...

 

 

 n° 4 du 30 juin 2017 : la chasse aux pauvres                                                                                              

 

Macron offre le droit à l'erreur pour les gentils patrons mais pas de droit à l'erreur pour les fainéants allocataires de la CAF, bien au contraire !!!

 

( publication en entier, click dans image )

 

Les personnes qui sont arrivées en fin de droits au chômage et reçoivent les minimas sociaux comme le Revenu de solidarité active (RSA) sont, elles, soumises à des obligations et contrôles draconiens, parfois jusqu’à leur domicile. Elles doivent justifier de toutes rentrées d’argent, même des plus minimes, répondre à des questions sur la nature de leur relation avec leur éventuel colocataire… Et souvent, selon les témoignages que nous avons recueillis, les allocataires voient toutes leurs aides – RSA, aides au logement, prestations familiales – suspendues tant que le contrôle n’est pas terminé. Soit jusqu’à plusieurs semaines, voire plusieurs mois, passés sans aucun revenu.

 

 

 

 

 n° 3 du 21 juin 2017 : AirBnB et ses clauses incompréhensibles                                                             

 

Les nouvelles conditions générales d'utilisation d'AirBnB ( basée en Irlande ) extrêmement compliquées en 57 pages ! Elles nécessitent au moins une maitrise de droit pour commencer à les comprendre !!!

 

( publication en entier, click dans image )

 

Alors que les entreprises braillent depuis des années qu'il y a trop d'exigences dans les documents publics, eux en font 10 fois plus, qui plus est dans une écriture quasi incompréhensible pour le citoyen lamba, et, tout cela pour écrire qu'elles ne sont évidemment responsables de rien.
Un bel exemple de ce que l'avenir macroniste nous prépare,...

 

 

 

 

n° 2 du 20 juin 2017 : burlesque appel aux dons                                                                                       

 

Elections 2017 : l'association humanitaire reconnue d'utilité publique " Partage " nous abreuve de cette publicité pour " parrainer un enfant " !!!

 

( publication en entier, click dans image )

 

On se demande pourquoi l'enfant en haillon de cette pub porte une belle et grande croix en or avec une chaine en or ( environ 1 an de salaire d'un ouvrier agricole africain ) autour du cou alors qu'on nous indique qu'elle n'a rien à manger, un généreux parrain ?
> perso, je préfère donner aux resto du coeur où le bénévolat est de mise et où la croix et l'or ne sont pas des référents,...

 

 

 

 

n° 1 du 19 juin 2017 : des élus sans légitimité démocratique                                                                  

 

Elections 2017 : un banquier président de la République ( n'ayant obtenu que 18,19% des votes des électeurs inscrits au premier tour ) et une assemblée nationale élue sans avoir obtenu la majorité des voix des électeurs inscrits,...

 


Quelle légitimité !!!